L'astrologie védique

 

Le Jyotish est le nom de cette astrologie indienne. C’est un terme hindi qui signifie « Lumière ». Cette astrologie a été perçue par des rishis, des sages en Inde, il y a des millénaires, son origine se perdant dans la nuit des temps. Elle est issue des Vedas, textes anciens perçus par ces sages. Les rishis étaient des êtres possédant un mental calme, dont l’égo était à sa juste place, et dont le corps émotionnel était apaisé. Les vedas ont été transmis de génération en génération, de maitre à disciple, par le désir d’aider les hommes, de montrer le chemin qui mène à la libération, à l’illumination, à l’union avec l’Être suprême.

 

La divinité du Jyotish est le seigneur Ganesh, fils de Shiva et Parvati, Dieu védique à la tête d’éléphant et au corps humain. Il est le seigneur des obstacles qu’il peut enlever ou créer à volonté pour notre évolution.

 

Nous ne naissons pas par hasard ! Le hasard n’existe pas… l’heure et le lieu sont déterminants car chaque être est unique. La carte natale donne toute l’information des existences passées et des enjeux de celles-ci. Que sommes-nous venus accomplir et régler dans cette existence ? Quel karma avons-nous choisi de régler ?

 

Karma signifie action. C’est l’ensemble des lois naturelles régissant l’incarnation sur terre, où toute action (perçue comme positive ou négative) entraine une réaction. Le Jyotish permet de mieux comprendre et identifier les actions de notre karma, ainsi que prendre conscience de notre Dharma pour découvrir notre unicité, être dans la réalisation du Soi dans la paix, l’amour et la joie.

 

Le but de notre existence est de fonctionner en dehors de toute pensée, de tout mental et des projections de l’égo. C’est aussi d’apaiser notre corps émotionnel en reconnaissant nos émotions. C’est revenir à notre Essence originelle, qui est pure Joie, Amour et Paix.

On échappe au karma en vivant désidentifier de l’égo, du mental et du corps émotionnel dont les racines viennent des mémoires antérieures.

L’intérêt du Jyotish, c’est que même si la carte natale n’est pas à la hauteur de nos espérances, rien n’est figé, tout peut se transformer. Cela s’opère dès la prise de conscience du thème, avec ses forces et ses faiblesses mais aussi avec la mise en place de moyens correctifs, tel que mantras, Yagyas (rituels védiques) et lithothérapie. Le premier espace de transformation intérieure est ce retour vers soi, vers son intériorité, cette contemplation de nos paysages intérieurs, ce retour vers l’immobilité et le silence…